PATHOLOGIE DE L'ÉPAULE

Dr Francis Gabet                                                                                                                            Plan des tableaux

Pathologie de la coiffe

La rééducation

L’épaule douloureuse

Le traitement médical

L’épaule traumatique

L’examen clinique

L’épaule d’hyperutilisation

Le traitement chirurgical

Traitement des fractures

 L’iconographie et les examens complémentaires

L’omarthrose

Indications thérapeutiques dans la pathologie de la coiffe

 Place de l’arthroscopie

L’infiltration de l’épaule

 

PATHOLOGIE DE LA COIFFE

Classification de de Sèze 1960

Cette classification est en fait fausse, trop schématique, mais  elle permet de se souvenir des tableaux cliniques ( en rouge) et du diagnostic le plus « logique » (en jaune), les autres diagnostics possibles sont en vert.

L’épaule hyperalgique

Calcification

Arthrite septique

L’épaule pseudo-paralytique

Rupture

Lésions neuro

L’épaule gelée

Capsulite rétractile

Algodystrophie

L’épaule douloureuse

Tendinite

Rupture - Conflit - Calcification

En fait le parallélisme anatomo-clinique n’est pas constant

 

L’ÉPAULE DOULOUREUSE

Le conflit antéro supérieur ou sous acromial

Les tendinites

sus épineux

sus épineux

biceps

Les ruptures partielles

Les ruptures transfixiantes

Évolution possible vers l’arthrose excentrée+++

 

L'ÉPAULE TRAUMATIQUE 

Fractures

Luxation acromio-claviculaire et entorse

Luxation antéro interne (+ rupture de la coiffe sujet âgé)

Épaule post traumatique  

Contusion (révélatrice ou cause de pathologie de la coiffe)

L’épaule instable et doulouloureuse (EIAD)

Syndrome du bourrelet

 

L’ÉPAULE D'HYPER-UTILISATION 

Les tendinites

Le syndrome de l’armer

Le syndrome du nerf du sus scapulaire

 

LE TRAITEMENT DES FRACTURES

Traitement orthopédique (avec ou sans réduction)

Le plus court possible

Ostéosynthèses

Risques de nécrose      

Risques de « débricolage »

Autorisent une rééducation immédiate

Prothèses

fracture à 4 fragments

fracture luxation

Rééducation +++

 

L’OMARTHROSE

La nécrose

Prothèse

Sur épaule centrée (Coiffe intacte)

Prothèse inversée

Sur épaule décentrée (Coiffe détruite)

C’est l’évolution naturelle  des ruptures de coiffe

Ténotomie du long biceps

Arthrodèse

 

LA PLACE DE L’ARTHROSCOPIE 

L’acromioplastie

La ténotomie du long biceps

La résection du bourrelet

La réinsertion du bourrelet (slap)

Le débridement

 

LA RÉÉDUCATION

Éviter les douleurs - Retrouver la mobilité passive puis active

Rééducation en décoaptation+++

 

LE TRAITEMENT MÉDICAL 

AINS ou Corticoïdes

Antalgiques

Infiltration

 

L’EXAMEN CLINIQUE 

Interrogatoire

douleur mécanique

inflammatoire

Inspection

amyotrophie  (rupture du biceps)

Mobilité

active et passive

arc douloureux de 60 à 90°

Palpation

douleur acromio-claviculaire

douleur du sus épineux

Signes « spécifiques »

Neer

Hawkins

Jobbe

Gerber

 

LE TRAITEMENT CHIRURGICAL

Décomprimer

Arthrolyse supérieure : ligament acromio-claviculaire

Enlever les calcifications

Réparer les ruptures des tendons

Chirurgie à ciel ouvert

Arthroscopie

Réparer des tendons

Après 4 mois de traitement médical+++

mais avant la dégénérescence graisseuse des muscles

 

L’ICONOGRAPHIE 

Radio : 5 incidences

Instabilité : encoche humérale

Éculement du pôle antéro inférieur de la glène

Coiffe : espace sous acromial,

subluxation supérieure

Calcification, densification du trochiter

Échographie

Rupture complète

Face inférieure ou supérieure

Arthro-scanner

étendue de la rupture

rétraction des extrémités

dégénerescence graisseuse

bourrelet

E.M.G.

épaule paralytique

Syndrome du nerf du sus scapulaire

 

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES LÉSIONS DE LA COIFFE

Traitement médical : toujours en premier pendant 4 mois - si échec ...

Traitement chirurgical

Épaule calcifiée

Évacuation de la calcification

+ ou - acromioplastie

Épaule douloureuse ou rompue

(terrain alcoolo-tabagique défavorable)

Acromioplastie

Réparation de coiffe

(d’autant que jeune)

 

L’INFILTRATION DE L'ÉPAULE

Dans l’espace sous acromial

Xylocaïne (test +++)

Corticoïde

Intra articulaire

 

De la gouttière du biceps